ShamRegarde

Passion'aimant

Le vide errait

Aujourd’hui, j’ai marché. Beaucoup. Longtemps. Loin.

J’ai balayé la ville des yeux. Je l’ai mise dans mon viseur.

Je me suis arrêtée devant cette impasse. Quelques instants.

Pas longtemps.

Le silence l’habitait. Le vide errait. Tandis que dans mon dos, la rue vivait.

Longtemps, j’ai pensé que ma vie était une impasse.

C’est fini. Je lui ai donné un sens. Unique.

 

Next Post

Previous Post

2 Comments

  1. Vandamme 13 avril 2017

    C’est inouï. J’ai cru que c’était une vue prise à l’Ile de la Réunion. Premier voyage. Avec les mots, sensibles, rythmés, fluides, j’ai fait un deuxième voyage. Le tien. Là, dans ta ville. J’ai entendu sa rumeur dans ton dos, derrière ton sac à dos. Et j’ai goûté le silence et ressenti ton élan vers le monde de la création.

  2. Zinedine 27 avril 2017

    J’adore vos textes

Laisser un commentaire

© 2018 ShamRegarde

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :